MENTAL                                            être heureux en 9 points

1. être responsable

2. être positif

3. Écoutez profondément

4. vivez l'instant présent

5. savoir s'affirmer

6. Cultiver la patience

7. être libre et laisser l'autre libre

8. être tolérant

 

                1 Être responsable

 

C'est assumer pleinement les conséquences de nos choix, de nos pensées, nos paroles, nos émotions et nos actions. Nous sommes responsables de nos actes à 100%

 

Par contre vous n'êtes pas responsable des émotions de l'autre, même si c'est vous qui les avez déclenchées.

 

Si vous pensez blesser une personne en répondant négativement à sa demande, vous ne faites que réveiller en elle une ancienne blessure qui appartient à son histoire personnelle.

 

En vous comportant en personne responsable vous évitez de vous victimiser, de vous apitoyer sur vous même.

 

 

 

Exercice: Dressez une liste de situations courantes de votre vie où vous n'assumez pas votre responsabilité, puis regardez les conséquences pour  vous et les autres sans vous juger. Demandez vous comment vous pourriez assumer la responsabilité de vos actes.

 

De la même façon nous sommes responsables des pensées que nous émettons.

 

 

 

                2 Être positif

 

Être positif c'est voir le meilleur en toute chose. Il y a en effet du positif dans une situation quelle qu'elle soit.

 

Pour être positif vous pouvez aussi reconnaitre la nature impermanente des choses. Tout passe et change.

 

De plus avec la loi de l'attraction toute pensée négative tend à attirer à nous des situations désagréables. Nos pensées influencent notre réalité

 

Les pensées positives permettent aussi de casser les croyances et d'intégrer ce qu'on appelle des pensées semences. Dites des affirmations qui vous semblent possibles en les exprimant au présent et sans négations.

 

             3 Écoutez profondément

 

Il existe une attitude bienveillante qui peut vous rendre de très grands services dans votre approche du bonheur, c'est l'écoute profonde. Nous écoutons en général avec nos oreilles mais pas avec notre cœur.

 

Écouter profondément c'est aussi être présent pour l'autre complètement. C'est une écoute ou j'essaie de comprendre l'autre non pas comme je me comprends, avec mon mental limité, mes jugements, mes interprétations. C'est une compréhension du cœur.

 

exercice pour écouter profondément:

 

1. rendez vous complètement disponible.

 

2. Laissez la personne parler jusqu'au bout sans l'interrompre

 

3. Regardez là dans les yeux

 

4. Mettez vos pensées, vos soucis et vous préoccupations de côté

 

5. Écartez tout jugement

 

6. Évitez de donner un conseil

 

7. Soyez attentif à l'intériorité de la personne et son ressenti

 

8. Essayer de comprendre l'autre comme il se comprend.

 

9. Portez une grande attention au langage non verbal

 

10. Reformulez avec le cœur ce qui vous a apparu essentiel pour lui afin qu'il comprenne qu'il a été entendu.

 

                  4 Vivez l'instant présent en pleine conscience

 

Il n'y a que le présent: Il faut être totalement concentré sur ce que nous faisons, pensons, disons et voyons sans que notre mental soit dirigé sur notre passé ou notre futur.

 

De même vivre l'instant présent est véritablement salvateur. En effet ce n'est pas l'instant présent qui nous fait souffrir mais le regard que nous portons sur lui et notre difficulté à accepter ce que nous vivons.

 

 

                 5 Savoir s'affirmer sans réagir

 

Le manque d'affirmation traduit un manque de confiance en soi et même d'amour de soi.

 

Savoir dire non sans blesser l'autre. On peut être en opposition avec l'autre de manière bienveillante. Pour cela il existe une réponse toute simple. Dans un premier temps vous répondez oui à l'autre, non pas à sa réponse mais à son besoin et faites une proposition satisfaisante pour les deux parties.

 

 

 

                  6 Cultivez la patience

 

La patience infinie produit des résultats immédiats

 

La patience c'est laisser le temps au temps. C'est accepter de laisser les événements arriver. Vous devez cultiver la patience plutôt que de lutter contre l'impatience.

 

L'impatience est une émotion de peur, et c'est en cessant de nous identifier à elle que nous pouvons l'éradiquer: nous ne sommes pas cette impatience.

 

Dans toute situation d'attente qui sollicite votre patience, faites en sorte de vivre pleinement l'instant présent, soyez attentif à votre respiration et lâchez votre mental autant que possible. Vous verrez votre impatience diminuer progressivement.

 

 

 

                7 Etre libre et laisser l'autre libre

 

Etre libre ne veut pas dire que l'on peut faire tout ce que l'on veut quand on veut. C'est d'abord être détaché de toute dépendance affective ou matérielle. Dès qu'il y a attachement, il y a perte de liberté, car nous avons peur de perdre ce à quoi nous sommes attachés.

 

 

 

                8 Savoir être tolérant

 

Etre tolérant c'est accepter la différence et en règle général nous ne tolérons pas chez les  autres ce qui en nous nous dérange. L'autre est un miroir et nous renvoie très souvent à ce que nous ne voulons pas reconnaitre en nous.

 

 

 

                9 Aimer et savoir aimer

 

Aimer c'est accepter l'autre tel qu'il dans sa globalité comme sa spécificité, avec un minimum d'attentes. C'est ce reconnaitre dans l'autre et reconnaitre l'autre en soi. C'est aussi le laisser libre.

 

Dans l'état amoureux nous voyons souvent chez l'autre l'image idéale que nous voudrions avoir de nous mêmes. Nous fusionnons, nous pensons être plus qu'un, sous l'effet de la force d'attraction des deux énergies. 

 

exercice: Regardez si vous acceptez facilement de recevoir ou si vous contentez de donner. Dans ce dernier cas vous avez quelques difficultés à vous accepter tel que vous êtes. Prenez l'habitude de recevoir des autres et observez ensuite comment vous vous sentez dans cette nouvelle attitude.

 


 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0